Laissez nous vos coordonnées
Nous revenons vers vous rapidement
Asma Mairfate | Sage-femme Conventionnée
NÎMES
Sage-femme Nimes | Asma Mairfate
Actualités

Alcool et Allaitement

28/01/2020

Alcool et Allaitement

Article paru sur La Leache League France – « AA 64 : Alcool et allaitement »

Le principe de précaution et ce qu’on sait aujourd’hui de l’effet de faibles doses d’alcool chez l’adulte inciteraient plutôt à l’abstinence.

Pour les prises occasionnelles, les spécialistes conseillent généralement de prévoir d’allaiter le bébé juste avant de commencer à consommer de l’alcool, et d’attendre un certain temps (2 heures) avant de le remettre au sein.

La mère pourra prévoir de tirer son lait auparavant, pour le donner ou le faire donner à son bébé dans l’intervalle si nécessaire.

Plus le bébé est petit, plus il faudra être prudent.

La réponse à l'ingestion d'alcool est différente chez les femmes allaitantes et chez les femmes non allaitantes. Une femme qui allaite stocke moins longtemps l’alcool dans son sang et l’élimine plus vite.

Toutefois, l'alcool passe dans le lait où il se trouve à un taux similaire à celui présent dans le sang. Tirer le lait n’aura donc strictement aucun impact sur la rapidité d’élimination de l’alcool.

Divers facteurs influencent ce passage :

- Le degré alcoolique du liquide ingéré, plus il est élevé plus son élimination devient longue
- La rapidité avec laquelle il est ingéré
- La quantité d'alcool absorbée, qui déterminera au bout de combien de temps l’alcool sera éliminé du sang et donc du lait
- Le fait que l'estomac soit vide ou non. En effet la présence d'aliments dans l'estomac ralentit l'absorption de l'alcool, surtout si ces aliments sont riches en graisses
- Le poids de la mère et sa masse grasse

Il est important de retenir que des retards psychomoteurs ont été notés chez les enfants allaités par des femmes buvant régulièrement 2 verres par jour, alors que la prise occasionnelle d’alcool avec suivi de précautions ne semble pas présenter de risques particuliers pour l’enfant.

Il reste toutefois fortement recommandé d’éviter la consommation de toute substance alcoolisée pendant toute la durée de l’allaitement.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib